Sylville Smith

Sylville Smith

Dans l’après-midi du 13 août 2016 à Milwaukee (Wisconsin), l’une des villes les plus problématiques des États-Unis (et dont 40 % des habitants sont des Afro-Américains), Sylville Smith, un petit délinquant afro-américain de 23 ans, a été abattu par un policier (lui même afro-américain) qui le poursuivait alors qu’il était armé.       Plusieurs journée d’émeutes s’ensuivirent, occasionnant des dizaines d’arrestations.   Des émeutes analogues avaient déjà eu lieu à Milwaukee en 2014, après que la police eut abattu un…

Lire la suite Lire la suite

La culture afro, résistance à l’oppression raciste ?

La culture afro, résistance à l’oppression raciste ?

La culture afro est une affirmation des valeurs de l’Afrique et de sa diaspora. Elle fut symbolisée- dans les années 60 et 70- par le port d’une coiffure spectaculaire : crépue et volumineuse. Cette coiffure s’inspirait de celle des guerriers africains qui affirmaient leur identité lorsqu’ils résistaient, les armes à la main, contre la colonisation européenne. Elle fut à la mode en Europe, influencée par l’Afrique, dans les années 1770-1780, les femmes, comme les hommes se crêpant les cheveux et…

Lire la suite Lire la suite

Houphouët Boigny (1905-1993)

Houphouët Boigny (1905-1993)

Né le 18 octobre 1905 à N’Gokro (Côte d’Iviore), Félix Houphouët Boigny (Dia Houphouët) se convertit très jeune au christianisme et, admis à l’école normale William Ponty (Sénégal), obtient un diplôme d’instituteur avant d’obtenir un diplôme de docteur en médecine (titre « colonial » non reconnu en France). Médecin auxiliaire, mais aussi syndicaliste, Houphouët commence à se faire remarquer par ses positions anticolonialistes. Élu député en 1945, il se fait l’avocat de la cause africaine et obtient, l’année suivante, la suppression du…

Lire la suite Lire la suite

Laurence Rossignol

Laurence Rossignol

Laurence Rossignol, ministre socialiste chargée des « familles, de l’enfance et des droits des femmes » de François Hollande a comparé publiquement le 30 mars 2016, en direct sur RMC, les femmes qui souhaitaient porter le voile « aux nègres qui étaient pour l’esclavage » déclenchant aussitôt un tollé tant à propos du fond qu’à cause de la forme. Croyant se rattraper, la ministre a précisé qu’elle faisait allusion aux « nègres américains » : « Il y avait des nègres afric… des nègres américains qui étaient…

Lire la suite Lire la suite

Kwame Nkrumah (1909-1972)

Kwame Nkrumah (1909-1972)

Kwame Nkrumah est né en 1909 à Nkroful (Ghana, alors Gold Coast, côte de l’or, colonie anglaise). Après des études en Angleterre et aux États-Unis, Nkrumah se consacra à la cause indépendantiste, utilisant la tactique de la désobéissance civile qui lui valut d’être incarcéré jusqu’à ce que son parti, le CPP (Convention People’s Party) gagne en 1951 les élections que l’autorité coloniale britannique s’était résignée à organiser. Devenu Premier ministre, Nkrumah contraint les Britanniques à accorder l’indépendance en 1957 et…

Lire la suite Lire la suite

L’envoi de filles « blanches » aux Antilles

L’envoi de filles « blanches » aux Antilles

Louis XIV, pour préserver la « race », eut l’idée de faire envoyer plusieurs centaines de filles « blanches » aux Antilles au moment où le racisme faisait son apparition en France. Les rapports des gouverneurs montraient que les colons avaient une prédilection pour les Africaines et qu’il en résultait des enfants « mulâtres » qui posaient problème pour le maintien d’un ordre qui ne pouvait être fondé que sur la ligne de couleur de peau. L’histoire officielle est très discrète sur l’origine de ces filles…

Lire la suite Lire la suite

Robert Hiraux maire-adjoint FN de Villers-Cotterets accusé de racisme

Robert Hiraux maire-adjoint FN de Villers-Cotterets accusé de racisme

Robert Hiraux, maire-adjoint Front national de Villers-Cotterêts (Aisne), fait l’objet de trois plaintes déposées le dimanche 28 septembre 2014 à la brigade locale de gendarmerie par des administrés originaires des Antilles. Les faits seraient survenus le vendredi 26 septembre devant la gare de Villers-Cotterêts. Alors que M. Beaudry, habitant de Villers-Cotterêts, originaire des Antilles, attend sa femme au train de Paris de 18 h 46, très fréquenté le vendredi, ce qui oblige à stationner en double file, il est pris…

Lire la suite Lire la suite

Le Majordome

Le Majordome

« J’ai vu Le Majordome et j’ai pleuré » déclarait Barack Obama le 27 août 2013. Sorti dans les salles de cinéma françaises le 11 septembre 2013, Le Majordome (The Butler) fut en tête du box-office. Le Majordome est le 4e film réalisé par l’Afro-Américain Lee Daniels, né à Philadelphie en 1959, qui est également acteur et producteur (en l’occurrence coproducteur de ce film). Sorti aux USA  le 16 août 2013 sous le titre The Butler, ce long métrage a obtenu un…

Lire la suite Lire la suite

La traite et l’esclavage vus par Alexandre Dumas

La traite et l’esclavage vus par Alexandre Dumas

Vouloir séparer les Dumas de l’esclavage – comme l’ont fait les collaborateurs à Paris en 1943 et comme a tenté de le faire Franck Briffaut, le maire (Front national) de Villers-Cotterêts, en 2014 – c’est vouloir occulter un texte peu connu d’Alexandre Dumas où la traite et l’esclavage (condition subie par le général Dumas et sa mère) sont dénoncés avec une violence peu commune. La traite et l’esclavage vus par Alexandre Dumas Sans doute, vous savez ce qu’est la traite…

Lire la suite Lire la suite

Mercator : la cartographie au service du colonialisme

Mercator : la cartographie au service du colonialisme

La représentation la plus courante du monde sur les cartes planes résulte d’un procédé dit « projection de Mercator » du nom du cartographe hollandais Gerard Mercator (1512-1594) qui le mit au point en 1569, en pleine période de développement de l’esclavage et d’hégémonie coloniale européenne. Cette représentation, couramment utilisée dans l’enseignement et dans les médias , déforme la réalité en représentant les pays du Nord – en particulier l’Europe – relativement plus vastes qu’ils ne sont en réalité, du fait que…

Lire la suite Lire la suite

Les Malgaches abandonnés à Tromelin

Les Malgaches abandonnés à Tromelin

Le 31 juillet 1761, un bateau négrier de Bayonne fit naufrage près de l’actuelle île Tromelin, située 450 km à l’est de Madagascar. Il transportait des Malgaches destinés à être vendus comme esclaves à l’île de France (depuis île Maurice). Fin septembre, les 122 hommes d’équipage ayant survécu au naufrage et ayant pu atteindre l’île de Tromelin avec 60 esclaves rescapés réussissent à repartir dans un radeau de fortune. Les 60 Malgaches sont abandonnés sur l’île avec quelques jours de…

Lire la suite Lire la suite

Crispin obligé par son maître de porter un collier de chien

Crispin obligé par son maître de porter un collier de chien

Sans se préoccuper de la loi qui interdisait l’esclavage sur le sol de France, le vicomte auvergnat André-Charles de Besse de La Richardie, colonel de dragons, avait acheté en 1770 à son ami M. de Châteauneuf, officier de Marine, Crispin, jeune « nègre du Bengale » qu’il fit baptiser et auquel il donna les prénoms de Louis-Camille. Le vicomte de Besse entendait non seulement se faire servir par Crispin, mais il voulait lui faire porter dans Clermont-Ferrand un collier de chien –…

Lire la suite Lire la suite

Un fort Napoléon en Guadeloupe

Un fort Napoléon en Guadeloupe

Le principal monument de Terre de Haut, aux Saintes, dépendance de la Guadeloupe, est un fort construit sous le second empire. Ce fort porte le nom de fort Napoléon. Cette dénomination est particulièrement malvenue quand on sait que Napoléon fit rétablir l’esclavage à la Guadeloupe en noyant toute résistance dans un effroyable bain de sang. Une loi française du 10 mai 2001 a déclaré l’esclavage pratiqué notamment à la Guadeloupe crime contre l’humanité. L’hommage officiel ainsi rendu à Napoléon dans…

Lire la suite Lire la suite

Alexandre Dumas fils (1824-1895)

Alexandre Dumas fils (1824-1895)

Alexandre Dumas Davy de La Pailleterie, dit Alexandre Dumas fils , né en 1824, est issu de l’union de l’écrivain Alexandre Dumas, qui le reconnut en 1831, et d’une voisine de palier. Il est donc le petit-fils du général Dumas. Entré en littérature pour suivre de près les traces de son père, qui venait de triompher avec Les Trois mousquetaires, il connaît la gloire à 24 ans avec La dame aux Camélias (1848) roman dans lequel il transpose sa liaison…

Lire la suite Lire la suite

Traite française : les vrais chiffres

Traite française : les vrais chiffres

La France a transporté aux Antilles, depuis ses ports, en toute légalité et avec l’appui de l’État, entre 1635 et 1831 (date de l’interdiction définitive de la traite Française) environ 1 200 000 personnes (Africains arrivés vivants). Les descendants de ces Africains déportés par la France (en considérant comme descendant d’esclaves toute personne dont 50 % au moins des ancêtres correspondant à la génération du début de la Révolution française étaient ou avaient été esclaves) représentent au début du XXIe…

Lire la suite Lire la suite

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook