Un fauteuil pour deux

Un fauteuil pour deux

Trading Places (Un fauteuil pour deux) est un film de John Landis, sorti en 1983, qui remporta un succès mondial. Sous des apparences bouffonnes, Trading Places est une satire philosophique très grinçante du racisme américain, propre aux milieux conservateurs et au monde de la finance. À la suite d’un pari conclu entre deux frères milliardaires, tous deux racistes, avares et sans moralité, mais dont l’un croit que l’infériorité des Afro-descendants est inscrite dans leurs gènes, tandis que l’autre pense que…

Lire la suite Lire la suite

Saint Martin de Porres

Saint Martin de Porres

Saint Martin de Porres est né le 9 décembre 1579 à Lima (Pérou) d’un noble espagnol, Jean de Porres, et d’une affranchie. Abandonnant le métier de barbier, auquel il était destiné, il entra à 16 ans chez les dominicains au monastère du Saint-Rosaire où, devenu le frère Martin, il mena une vie exemplaire et charitable, jusqu’à sa mort en 1639. Martin de Porres a été béatifié le 29 octobre 1837 par le pape Grégoire XVI, qui allait être le premier…

Lire la suite Lire la suite

La révolte des Zanj

La révolte des Zanj

En 869, près de Bassorah, au sud de l’Irak, des esclaves africains, les Zanj (encore appelés Zendj ou Zang) se révoltèrent contre les califes Abbassides. Les propriétaires de la région avaient en effet, à cette époque, le projet d’améliorer leurs terres, impropres à la culture sans être raclées et irriguées, pour y planter de la canne à sucre. Ayant fait l’acquisition de quelques centaines d’esclaves qui étaient originaires d’Afrique de l’Est, ils les mirent au travail dans conditions particulièrement inhumaines…

Lire la suite Lire la suite

Georges Pouchet

Georges Pouchet

Georges Pouchet, né le 26 février 1833 à Rouen, est un naturaliste français raciste et négrophobe qui fit carrière au muséum d’histoire naturelle, où il dirigea le laboratoire d’anatomie comparée. Il tenta de donner une caution scientifique au thèses polygénistes dans son ouvrage Pluralité des Races Humaines publié en 1858. Pouchet est mort à Rouen le 29 mars 1894. Son ami Guy de Maupassant lui avait dédié une nouvelle, La mère sauvage (1884). En récompense de l’apport de Georges Pouchet…

Lire la suite Lire la suite

Nadine Morano : raciste et fière de l’être

Nadine Morano : raciste et fière de l’être

Nadine Pugelle, dite Morano (du nom de son ex-mari) est née en 1963 à Nancy, dans un milieu modeste. Sa mère est la fille d’un maçon italien immigré. Après des études de droit, Nadine Morano fait une carrière politique au RPR, puis à l’UMP, où elle devient porte-parole (2007-2008). Députée de Meurthe-et-Moselle, son soutien à Nicolas Sarkozy lui vaut d’être nommée secrétaire d’État chargée de la famille (2008-2010), puis ministre déléguée chargée de l’apprentissage et de la formation professionnelle (2010-2012)….

Lire la suite Lire la suite

Les Réunionnais de la Creuse

Les Réunionnais de la Creuse

À partir de 1963, des enfants de la Réunion, 1630 exactement, des Afro-descendants en très grande majorité, considérés comme « abandonnés » par l’administration, sont déportés pour repeupler des départements français dont la démographie pose problème : principalement la Creuse, mais aussi dans une moindre mesure la Lozère, le Tarn, le Gers et les Pyrénées orientales. Au lieu d’être éduqués convenablement, ces enfants furent pour la plupart placés comme valets de ferme dans des conditions généralement très critiquables. Par ailleurs, beaucoup d’entre…

Lire la suite Lire la suite

Séphora

Séphora

Dans la Bible ( L’Exode ) il est écrit que Moïse, ayant fui l’Égypte, se trouvait au nord-ouest de la péninsule arabique. Là il défendit des bergères et il épousa l’une d’elles, Séphora (ou Tsipporra). Séphora était une Koushite c’est à dire une Africaine. Cette précision est donnée incidemment (preuve que cela n’avait pas une grande importance) mais très clairement dans Nombres XII. « Myriam parla avec Aaron contre Moïse, à propos de la femme koushite qu’il avait prise (car il…

Lire la suite Lire la suite

La reine de Saba

La reine de Saba

La reine de Saba est le nom d’une souveraine d’une très grande beauté et d’une très grande sagesse, évoquée dans la Bible (Premier livre des Rois, chapitre 10) qui serait venue rendre visite au roi Salomon, fils de David. Elle régnait sur Saba, que la tradition situe en Éthiopie. Cette tradition se fonde notamment sur le Kebra Nagast, un récit épique du 14e siècle, qui attribue à la reine de Saba le nom de Makéda. Elle aurait eu un fils…

Lire la suite Lire la suite

Quel crime a commis Eric Blanc pour disparaître subitement des écrans ?

Quel crime a commis Eric Blanc pour disparaître subitement des écrans ?

En mars 1988, le talentueux humoriste, imitateur et comédien français Éric Blanc, né en 1965 à Cotonou (Bénin) était -officieusement- interdit à vie de télévision pour s’être publiquement moqué de l’homosexualité supposée de l’influent et médiatique critique de cinéma Henry Chapier. Le présentateur de l’émission -Thierry Ardisson – qui riait à gorge déployée de l’imitation dévastatrice improvisée par Éric Blanc n’eut, pour sa part, aucun problème. Au-delà de ce grief discutable, Éric Blanc dérangeait parce qu’il se moquait aussi des…

Lire la suite Lire la suite

Obama l’Alsacien

Obama l’Alsacien

Les arbres généalogiques sont parfois surprenants. Pour la presse française, le Barack Obama est un « noir » (avec une majuscule). Cependant, une partie de la famille maternelle du président américain  – dont le père est africain kényan – est originaire d’une petite ville d’Alsace, Bischwiller (Bas-Rhin), située au nord de Strasbourg et à 8 km du Rhin. Même si sa famille maternelle est majoritairement irlandaise, certains ancêtres, les Gutknescht, vécurent en Alsace, plus précisément à Bischwiller, pendant le 18e siècle avant…

Lire la suite Lire la suite

Martin Bernal

Martin Bernal

L’universitaire britannique Martin Bernal, dans le sillage de Cheikh Anta Diop, a démontré que la culture gréco-latine, fondement de la civilisation européenne, était égyptienne, et par conséquent, africaine. Son ouvrage au titre explicite Black Athena (1987) a semé la panique dans les milieux universitaires et à valu à son auteur, pourtant professeur dans la prestigieuse université Cornell d’Ithaca (État de New York), d’être considéré comme un traître.  

Bilal Ibn Rabah

Bilal Ibn Rabah

Bilal Ibn Rabah ou Bilal Al-Habashi est un Africain originaire d’Éthiopie né à La Mecque (Arabie saoudite) en 580. Ayant rencontré le Prophète Mohamed, Bilal devint l’un  de ses disciples et compagnons. Il aurait contribué avec lui à l’érection de la première mosquée; la mosquée de Quiba à Médine. Mohamed lui aurait aussitôt confié le soin de monter en haut de cette mosquée et de lancer l’appel à la prière, ce qui fait de Bilal le premier muezzin de l’histoire….

Lire la suite Lire la suite

Y a-t-il eu des Africains et des Afro-descendants collaborateurs ou nazis ?

Y a-t-il eu des Africains et des Afro-descendants collaborateurs ou nazis ?

Les Africains ou Afro-descendants ouvertement engagés pour la cause du nazisme se comptent, heureusement, sur les doigts d’une main. On arrêta pendant la guerre, en Amérique du Sud, un espion, formé à Paris par les nazis, qui était un Afro-descendant. Il y eut également quelques cas isolés  – parfois montés en épingle – d’Afro-descendants qui combattirent dans la LVF (Légion des volontaires français) ou division Charlemagne et qui furent engagés sur le front de l’Est. Ainsi Norbert Désirée. Plusieurs personnalités…

Lire la suite Lire la suite

Le panafricanisme

Le panafricanisme

Le panafricanisme est une doctrine politique qui vise à unifier l’Afrique et sa diaspora dans une seule entité politique. Elle se fonde sur le postulat d’une part que la diaspora africaine et l’Afrique continentale ont des intérêts communs fondés sur l’histoire qui supposent un rejet de toute assimilation des Afro-descendants de la diaspora. Elle se fonde sur un second postulat, selon lequel les différents États africains doivent s’unir pour résister aux pressions colonialistes des autres continents. Le panafricanisme a plus…

Lire la suite Lire la suite

Madame Desbassayns

Madame Desbassayns

L’opulente Madame Desbassayns (1755-1846), pour l’état-civil Marie-Thérèse Ombline Gonneau Montbrun épouse de Henri Paulin Panon Desbassayns, fut l’une des plus importantes propriétaires esclavagistes de l’île de La Réunion. Installée à Saint-Paul et propriétaire de plus de 400 esclaves, elle a marqué (plutôt négativement) la mémoire réunionnaise, jusqu’à passer pour une sorcière, malgré les efforts des tenants de l’esclavage pour en faire une figure positive et vanter, à travers elle, un prétendu « humanisme » des négriers. L’une de ses résidences, à Saint-Paul,…

Lire la suite Lire la suite

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook