Pampy et Julienne contre Mendès-France

Pampy et Julienne contre Mendès-France

Si un procès fit sensation dans la France du début du règne de Louis XVI, c’est bien l’affaire Mendès-France. Le 19 janvier 1776, Gabriel Pampy, 24 ans, et  Amynte Julienne, 18 ans, tous deux esclaves d’Isaac Mendès-France au Petit-Goâve (Saint-Domingue, auj. république d’Haïti), profitent d’avoir accompagné leur maître en France au mois de juin précédent pour prendre la fuite et l’assigner en justice. En soutenant qu’ils ont été affranchis du simple fait qu’ils touchaient la terre de France, laquelle a…

Lire la suite Lire la suite

Samuel Coleridge Taylor (1875-1912)

Samuel Coleridge Taylor (1875-1912)

Samuel Coleridge Taylor, né près de Londres, est le fils d’un Africain de Sierra-Leone et d’une Britannique. Pianiste et violoniste, il est admis en 1890 à la Royal Academy of Music de Londres où il perfectionne sa connaissance du violon et apprend la composition. Coleridge Taylor va ensuite diriger l’orchestre du conservatoire de Croydon et l’orchestre de la Haendel Society. Il enseignera la musique et a composition dans de nombreuses institutions dont le prestigieux Trinity College of Music. Coleridge Taylor,…

Lire la suite Lire la suite

Galandou Diouf (1875-1941)

Galandou Diouf (1875-1941)

Galandou Diouf est né à Saint-Louis (Sénégal). En devenant conseiller général de Rufisque en 1909, il fut le premier Africain élu dans une assemblée représentative française. En 1914, il proposa de mettre sur pied une « union sénégalaise pour la propagation de la langue française » pour développer ce qui s’appellera par la suite la francophonie. Soutien de Blaise Diagne, qui le supplanta, il ne fut élu député à l’Assemblée nationale française qu’en 1934, après la mort de celui qui était resté…

Lire la suite Lire la suite

Olaudah Equiano (1745-1797)

Olaudah Equiano (1745-1797)

Olaudah Equiano, né au Nigeria, fut enlevé dans son enfance et embarqué sur un navire négrier en partance pour La Barbade. De La Barbade, il fut transféré comme esclave en Virginie. Acheté par un officier britannique de la Royal navy, Equiano fut envoyé vers l’âge de 14 ans en Angleterre où il apprit à lire et à écrire et fut baptisé. Revendu à un négociant de Philadelphie, qui finit par l’associer officieusement à ses affaires, Equiano put racheter sa liberté…

Lire la suite Lire la suite

Maures

Maures

Maure (ou More) du grec Mauros et du latin Maurus, se dit des populations négroïdes peuplant anciennement le Maghreb et le Sahara, auxquelles se sont mêlées, par voie de conquête, à partir de l’âge de bronze (2e millénaire avant J.C.) des populations berbères, elles mêmes envahies au 7e siècle après J.C. par des »arabes »  (populations venues du Proche-Orient avec la diffusion de l’Islam). « Tout nous montre qu’antérieurement à la colonisation romaine l’élément noir constituait la majeure partie de la population de…

Lire la suite Lire la suite

Martin Bernal

Martin Bernal

L’universitaire britannique Martin Bernal, dans le sillage de Cheikh Anta Diop, a démontré que la culture gréco-latine, fondement de la civilisation européenne, était égyptienne, et par conséquent, africaine. Son ouvrage au titre explicite Black Athena (1987) a semé la panique dans les milieux universitaires et à valu à son auteur, pourtant professeur dans la prestigieuse université Cornell d’Ithaca (État de New York), d’être considéré comme un traître.  

Les peines corporelles infligées aux esclaves

Les peines corporelles infligées aux esclaves

Le code noir (1685) a défini les peines corporelles auxquelles s’exposaient les esclaves. Elles varient selon la gravité de l’acte déclaré répréhensible : le fouet ou les verges (bâtons souples), le marquage à l’épaule d’une fleur de lys au fer rouge, les deux oreilles coupées, le jarret tranché, la peine de mort (pendaison, bûcher ou roue). Ces peines sont en principe appliquées par le bourreau de la colonie et non par le maître lui-même. Mais le maître a le droit…

Lire la suite Lire la suite

Martine Rousseau, élue raciste d’Argenteuil

Martine Rousseau, élue raciste d’Argenteuil

Martine Rousseau, élue raciste d’Argenteuil (Les Républicains) a exprimé publiquement le fond de sa pensée négrophobe le 20 août 2015 en publiant un montage photo sur Facebook montrant des Africains ou des Antillais faisant la queue au supermarché et poussant des caddies contenant des récepteurs de télévision. Sur la photo, la maire-adjointe d’Argenteuil chargée notamment des Affaires scolaires et de la Culture, a ajouté : « La prime de la rentrée scolaire est tombé !!! » (sic). Le maire d’Argenteuil, Georges Mothron,…

Lire la suite Lire la suite

Gaston Berger (1896-1960)

Gaston Berger (1896-1960)

Gaston Berger est un philosophe, haut-fonctionnaire et entrepreneur français. Afro-descendant, il est né en 1896 à Saint-Louis du Sénégal. Arrivé très jeune en France (à Perpignan) et ayant abandonné ses études, il s’engage à 18 ans en 1914 et il est décoré de la croix de Guerre. Modeste employé d’une huilerie marseillaise, il en devient rapidement le patron. C’est alors qu’il passe son baccalauréat avant de commencer des études de philosophie à l’université d’Aix. Devenu bientôt un spécialiste reconnu de…

Lire la suite Lire la suite

Stanley Greene

Stanley Greene

Stanley Greene, ancien militant du Black Panther Party  est un photojournaliste de renom né à New York en 1949. Après avoir « couvert » de nombreux événements et conflits, dont le Rwanda, il est devenu célèbre par ses clichés de la seconde guerre de Tchétchénie publiés en album en 2004.  

Les Afro-descendants de la Réunion

Les Afro-descendants de la Réunion

Les Afro-descendants de la Réunion sont localement appelés les « Cafres » et représenteraient environ 45 % de la population soit 378 000 personnes. Les autres habitants sont d’origine européenne, indienne, extrême-orientale. Inhabitée, mais connue dès le Moyen Âge des navigateurs arabes, utilisée comme escale par les Portugais au 16e siècle, puis par la compagnie des Indes, La Réunion (à l’origine « Mascareigne ») n’a véritablement été peuplée qu’à partir de 1710 par des colons français à partir du port de Saint-Paul. La culture…

Lire la suite Lire la suite

1488

1488

Le terroriste Dylann Roof, avant de commettre l‘attentat terroriste et négrophobe de Charleston,  avait publié sur son site lastrhodesian.com , en illustration de son manifeste, un portrait où il se trouve sur une plage, au lever du soleil, avec le nombre 1488 tracé sur le sable. Cette mise en scène signifie que nous sommes à l’aube d’une ère nouvelle dont Dylann Roof sera le fondateur et qui sera sous le signe de 1488. 1488 (fourteen eighty eight) est un signe…

Lire la suite Lire la suite

Joséphine, responsable du rétablissement de l’esclavage par Napoléon ?

Joséphine, responsable du rétablissement de l’esclavage par Napoléon ?

De nombreux Afro-descendants colportent une invention qui a été répandue par Napoléon dans le Mémorial de Sainte-Hélène. Pour se justifier devant l’histoire, à une époque où l’esclavage et la traite étaient attaqués de toutes parts, Napoléon a prétendu qu’il avait rétabli l’esclavage sous la pression des colons esclavagistes et plus particulièrement de sa première épouse, Joséphine, qui l’aurait convaincu sur l’oreiller de revenir au code noir. L’argument est particulièrement ignoble, car Napoléon était un raciste comme on en voit rarement…

Lire la suite Lire la suite

Racisme en Israël ?

Racisme en Israël ?

En 2012, deux Américains, David Sheen et Max Blumenthal, ont réalisé un petit documentaire pour la chaîne TV du New York Times dénonçant la négrophobie des Israéliens qui ne supportent pas l’immigration africaine. Mais il n’a pas été diffusé. Le 5 janvier 2014, alors que la France était occupée par le battage médiatique organisé autour de l’affaire Dieudonné, 30 000 Africains – un chiffre énorme dans un petit pays comme Israël- ont manifesté contre le racisme dont ils sont l’objet,…

Lire la suite Lire la suite

Jacques Chirac : le bruit et l’odeur

Jacques Chirac : le bruit et l’odeur

Le 19 juin 1991, lors d’un meeting à Orléans, Jacques Chirac, alors président du RPR, époux de l’arrière-petite-fille d’Alphonse Chodron de Courcel, l’homme qui a partagé l’Afrique à Berlin en 1884, dans l’intention de se rallier les éléments extrémistes de la droite, tint des propos ouvertement racistes, négrophobes et xénophobes qui auraient pu justifier des poursuites pénales. En prenant la précaution des ne pas les nommer, il s’en prit aux Africains du quartier de la Goutte d’Or à Paris –…

Lire la suite Lire la suite

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook