Rabbins, esclavage, et malédiction de Cham

Rabbins, esclavage, et malédiction de Cham

La malédiction de Cham (reportée sur Canaan) n’a rien à voir, dans le texte de la Bible, avec la couleur de la peau. Le premier élément connu qui portera ensuite à lier cette malédiction au préjugé de couleur, apparaît dans un commentaire rabbinique de la Bible de la seconde moitié du Ve siècle après JC, dont l’auteur est anonyme. Il s’agit du Midrash Rabba, recueil de commentaires de rabbins sur la Torah (désignation des cinq premiers livres de la Bible…

Lire la suite Lire la suite

Exclusif : la soeur du chevalier de Saint-George

Exclusif : la soeur du chevalier de Saint-George

La Guadeloupéenne Elisabeth-Bénédictine de Bologne (1740-1826), demi-soeur aînée du chevalier de Saint-George, loin d’être la pimbêche embarrassée de préjugés que d’aucuns ont voulu faire d’elle, était une femme libérée, courageuse et antiraciste. Elle aida toujours son frère, y compris financièrement. Tout porte à croire qu’elle était extrêmement fière de lui. Vivant très librement à Paris, ayant loué un appartement dans le couvent de la rue Saint-Dominique (aujourd’hui ministère de la Défense) où elle ne se gênait pas pour recevoir, elle…

Lire la suite Lire la suite

Les Sidis

Les Sidis

Les Sidis (Siddis, Siddhi, Makrani) sont des citoyens de l’Inde (pour certains du Pakistan) dont les ancêtres sont venus d’Afrique entre le VIIe siècle avant J.C. et le XIIe siècle après J.C. Les Sidis présentent la particularité d’avoir vécu de manière relativement autonome et d’avoir ainsi préservé leurs cultures d’Afrique du sud-est (principalement bantoues). La plupart sont musulmans, mais certains Sidis sont hindouistes ou catholiques. Certains ancêtres des Siddis sont venus volontairement d’Afrique comme soldats ou marchands. D’autres ont été…

Lire la suite Lire la suite

Alioune Diop (1910-1980)

Alioune Diop (1910-1980)

Alioune Diop, né à Saint-Louis du Sénégal, a commencé des études supérieures de lettres classiques à Alger avant de venir en France en 1937. À la libération , il siège quelques temps comme sénateur et fonde, en 1947 la revue Présence africaine, puis, en 1949, la maison d’édition du même nom qui publiera nombre d’Afro-descendants de renom, dont Aimé Césaire. En 1956, Alioune Diop organise à Paris le congrès des écrivains et artistes noirs. Un second congrès se tiendra en…

Lire la suite Lire la suite

Kajieme Powell

Kajieme Powell

Le 19 août 2014, 9 jours seulement après un meurtre similaire perpétré à Ferguson (Missouri) contre Michael Brown, à 15 kms de Saint-Louis -des policiers (« blancs ») de cette dernière ville  ont abattu froidement dans la rue un Afro-Américain de 25 ans, Kajieme Powell. Une vidéo, réalisée par un témoin à l’aide d’un téléphone portable, montre Kajieme Powell bravant la police : « Shoot ! Shoot me ! Shoot me now ! » (« Allez ! Tirez ! Tirez moi-dessus ! Allez-y ! »). Et…

Lire la suite Lire la suite

Jeux olympiques de Mexico 1968

Jeux olympiques de Mexico 1968

Qui se souviendrait des jeux olympiques de Mexico 1968 s’ils n’avaient été marqués par la spectaculaire protestation de deux champions afro-américains du 200 m lorsqu’ils sont montés sur le podium le 17 octobre 1968. Ayant tout deux enlevé leurs chaussures, le vainqueur de l’épreuve, Tommie Smith, et le second, John Carlos, grimpèrent en chaussettes et levèrent un poing ganté pendant que résonnait l’hymne national des États-Unis, pour protester contre les discriminations visant les Afro-Américains dans leur pays. Bannis du village…

Lire la suite Lire la suite

Mouvement Rastafari ou Rasta

Mouvement Rastafari ou Rasta

Le nom du mouvement rastafari vient d’un nom propre, celui du Ras (« chef » en amharique, la langue éthiopienne) Tafari, nom du futur empereur d’Éthiopie couronné sous le titre d’Haïlé Sélassié. Le mouvement rastafari est apparu dans les années 30 en Jamaïque. Il résulte des mouvements éthiopianistes, nés au XVIIIe siècle dans les colonies britanniques et en particulier aux États-Unis et en Jamaïque, par suite d’une interprétation de la King James Bible des anglicans. Le mouvement rastafari valorise l’Éthiopie. L’Éthiopie fut…

Lire la suite Lire la suite

Ranavalona III (1861-1917)

Ranavalona III (1861-1917)

Ranavalona III, née en 1861, monta en 1883 sur le trône du royaume Mérina, qui remontait au XVIe siècle. Elle eut à gérer la volonté française d’annexer purement et simplement Madagascar. Lorsque les Français débarquèrent en 1895, elle voulut éviter une effusion de sang et tenta de négocier le maintien du protectorat. Son mari, le Premier ministre Rainilaiarivony, fut arrêté en août 1896 et déporté en Algérie où il mourut la même année. La France fit appréhender la reine Ranavalona…

Lire la suite Lire la suite

Arthur Schomburg (1874-1938)

Arthur Schomburg (1874-1938)

Arthur Schomburg est né Arturo Alfonso Schomburg à  Santurce (Porto-Rico) en 1874, d’une mère afro-descendante et d’un père allemand. Installe à Harlem (New York) dès 1891, il se consacra à l’histoire des Afro-Américains. Schomburg rassembla, sa vie durant, de nombreux ouvrages, documents et objets. En 1926, la collection fut rachetée la bibliothèque publique de New York, Schomburg en étant le curateur. Elle fait aujourd’hui partie du Schomburg Center, un établissement  installé dans un bâtiment financé par l’industriel Andrew Carnegie et…

Lire la suite Lire la suite

Ménélik II

Ménélik II

Ménélik II est né le 17 août 1844 sous le nom de Sahle Maryam. Il devient Négus (empereur) du Shewa en 1868 puis Négus d’Éthiopie en novembre 1889. Fondateur d’Addis Abbeba en 1886, organisateur d’une puissante armée, Ménélik II modernise son pays. Attaqué en 1895 par les Italiens qui veulent coloniser l ‘Éthiopie, Ménélik les écrase grâce à une héroïque charge à cheval  à la bataille d’Adoua le 1er mars 1896.   Dès lors Ménélik devient le symbole de l’indépendance…

Lire la suite Lire la suite

Cyrille Bissette (1795-1858)

Cyrille Bissette (1795-1858)

La mère de Cyrille Bissette était la fille naturelle  de Joseph-Gaspard Tascher de La Pagerie et d’une Afro-descendante. De ce fait, le Martiniquais Cyrille Bissette, né à Fort-Royal (Fort-de-France) est le neveu de l’impératrice Joséphine. Le père de Bissette est un Afro-descendant assez aisé, ce qui lui permet de s’établir comme négociant à Fort-de-France. En décembre 1823, circule en Martinique un libelle manuscrit intitulé De la situation des gens de couleur libres aux Antilles françaises qui dénonce l’esclavage et réclame…

Lire la suite Lire la suite

Chine : publicité raciste et négrophobe pour la lessive Qiaobi

Chine : publicité raciste et négrophobe pour la lessive Qiaobi

Chine : publicité raciste et négrophobe pour la lessive Qiaobi. La société chinoise de cosmétiques Shanghai Leishang a publié en mai 2016 un spot publicitaire ouvertement négrophobe et raciste pour vanter les mérites de Qiaobi, une marque populaire de lessive. Dans un appartement, sur fond de tango guilleret, on y voit un jeune homme, noir de peau, taché de peinture blanche sur le visage, le t shirt blanc maculé de taches de couleur, siffler de manière suggestive une jeune Chinoise…

Lire la suite Lire la suite

John Newton le négrier devenu abolitionniste

John Newton le négrier devenu abolitionniste

John Newton (1725-1807) était un jeune marin britannique débauché, capitaine de bateaux négriers. Le 10 mai 1748, son bateau, chargé d’esclaves, fut pris dans une violente tempête en traversant l’Atlantique. La situation étant désespérée, il est probable que les esclaves se mirent à chanter, tandis que Newton s’agenouilla et commença à prier et à a chanter avec eux, imité par tout l’équipage. Le bateau fut sauvé. Frappé par cet événement, Newton renonça à son sinistre métier, se fit prêtre et…

Lire la suite Lire la suite

Le génocide de 1802

Le génocide de 1802

Le rétablissement manqué de l’esclavage en Haïti, en 1802, s’est accompagné d’exactions dont il est difficile de nier le caractère génocidaire. Voyant qu’il lui serait impossible de rétablir l’esclavage, du fait de la détermination farouche de la population à résister, Leclerc, l’émissaire de Napoléon en Haïti, a choisi l’extermination fondée sur la couleur de peau. C’est la première fois dans l’histoire qu’un gouvernement prend la décision d’exterminer des civils sur un critère purement raciste et qu’il s’en donne techniquement les…

Lire la suite Lire la suite

Bernardin de Saint-Pierre (1737-1814)

Bernardin de Saint-Pierre (1737-1814)

Bernardin de Saint-Pierre, né au Havre en 1737, fut l’un des rares auteurs français du XVIIIe siècle à s’opposer frontalement et sans ambiguïté à l’esclavage et au racisme, au nom de la fraternité entre tous les hommes. Rêvant de voyages, ayant lu très tôt Robinson Crusoë, il était né dans un port négrier de Normandie et il eut l’occasion de faire un voyage à la Martinique à l’âge de 12 ans avec son oncle, capitaine de navire. Un voyage qui…

Lire la suite Lire la suite

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook