Alexandre Pétion (1770-1818)

Alexandre Pétion (1770-1818)

Alexandre Pétion est né en 1770 à Port-au-Prince, dans la colonie française de Saint-Domingue (depuis République d’Haïti), fils d’un colon et d’une Afro-descendante.

Après être venue étudier en France, Pétion revint à Saint-Domingue et prit en 1799 le parti d’André Rigaud, chef des « gens de couleur » libres du Sud, contre Toussaint-Louverture et Dessalines.

En 1802, Pétion fait partie, avev Jean-Pierre Boyer et André Rigaud, de l’expédition envoyée par Napoléon contre Toussaint.

Mais Pétion – voyant que Napoléon veut rétablir l’esclavage – porte un coup terrible à l’expédition en se ralliant à Dessalines en octobre 1802.

C’est leur union qui permet de chasser les esclavagistes français en novembre 1803 et de proclamer l’indépendance le 1er janvier 1804.

Pétion participe au complot qui coûte la vie à Dessalines – lequel s’était proclamé empereur – en octobre 1806.

Christophe est alors élu président, mais se trouve en conflit avec le sénat, proche de Pétion. Haïti est coupée en deux.

Le 9 mars 1807, Pétion est élu président d’Haïti par le sénat qui destitue Christophe (lequel se proclame roi).

Pétion, pendant sa présidence, distribuera certaines terres et donnera asile et assistance, en 1815, à  Simon Bolivar.

Après s’être déclaré président à vie en 1816, il meurt de la fièvre jaune en 1818.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook
Commémoration abolition esclavage 10 mai 2021 à 18h Paris place du général-Catroux 17e Cliquez ici pour Pariciper et Partager !
Hello. Add your message here.