Archives de
Étiquette : esclavage

Voltaire était-il raciste ?

Voltaire était-il raciste ?

Selon Voltaire, les hommes n’ont pas tous la même origine, de même que « les poiriers, les sapins, les chênes et les abricotiers ne viennent point d’un même arbre ». Voltaire répugne au mélange : « Jamais homme un peu instruit n’a avancé que les espèces non mélangées dégénérassent ». C’est le mélange, au contraire, qui fait dégénérer. Les nègres en sont l’exemple et « Dans les climats chauds, ricane Voltaire, il n’est pas impossible que des singes aient subjugué…

Lire la suite Lire la suite

Solitude (1772-1802)

Solitude (1772-1802)

Solitude, née à la Guadeloupe vers 1772, exécutée le 19 novembre 1802, est une figure majeure de la mémoire guadeloupéenne. Bien que les documents historiques la concernant soient lacunaires, elle serait le fruit du viol de sa mère par les marins d’un bateau négrier. Comme de nombreuses femmes de la Guadeloupe, Solitude, enceinte de trois mois, a participé vaillamment, aux côtés de Louis Delgrès , aux combats de mai 1802 pour résister au rétablissement de l’esclavage ordonné par Napoléon Bonaparte….

Lire la suite Lire la suite

Jean Amilcar (1782-1796)

Jean Amilcar (1782-1796)

En 1787, le chevalier de Boufflers, l’excentrique gouverneur du Sénégal, qui avait arraché plusieurs enfants à l’esclavage, en les rachetant, dont la petite Ourika, expédia un petit garçon en France en le confiant à M. de Bourneuf, officier de la garnison du Sénégal. La destinataire ? La reine marie-Antoinette, l’amie du chevalier de Saint-George. Il arriva au château de Versailles le en août 1787, âgé de 5 ans, après un court séjour à Paris, 48 rue de l’Université, chez le…

Lire la suite Lire la suite

Passage du milieu

Passage du milieu

Passage du milieu, le film du Martiniquais Guy Deslauriers (1999), très peu projeté ou diffusé, est l’un des rares films français qui ont été consacrés à l’esclavage. Patrick Chamoiseau en a co-signé le scénario.

Gerville Reache

Gerville Reache

Gaston Gerville Reache est né à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) en 1854. Après des études en France, au lycée de Versailles, Gerville Reache rentre aux Antilles et part enseigner la philosophie en Haïti. De retour en France, il termine ses études de droit et devient avocat en 1879. La même année, il s’illustre lors d’un banquet commémorant l’abolition de l’esclavage. En 1881, il est élu député de la Guadeloupe et siège à l’extrême gauche. Il se battra à l’Assemblée pour l’élection des…

Lire la suite Lire la suite

Cyrille Bissette (1795-1858)

Cyrille Bissette (1795-1858)

La mère de Cyrille Bissette était la fille naturelle  de Joseph-Gaspard Tascher de La Pagerie et d’une Afro-descendante. De ce fait, le Martiniquais Cyrille Bissette, né à Fort-Royal (Fort-de-France) est le neveu de l’impératrice Joséphine. Le père de Bissette est un Afro-descendant assez aisé, ce qui lui permet de s’établir comme négociant à Fort-de-France. En décembre 1823, circule en Martinique un libelle manuscrit intitulé De la situation des gens de couleur libres aux Antilles françaises qui dénonce l’esclavage et réclame…

Lire la suite Lire la suite

Caroline Branchu

Caroline Branchu

Caroline Branchu (Caroline Chevalier de Lavit), afro-descendante née en 1780 dans la partie française de Saint-Domingue (république d’Haïti) s’illustra en tant que soprano sur la scène lyrique, après des études au conservatoire de Paris. Elle aurait bénéficié, à ses débuts à l’opéra, en 1798, du soutien du chevalier de Saint-George. Extrêmement célèbre en son temps, Caroline Branchu passe pour avoir été, en avril 1802, la maîtresse de Napoléon Bonaparte, qui l’aurait remarquée dans le rôle d’Iphigénie. Quelques mois plus tard,…

Lire la suite Lire la suite

Auguste-François Perrinon

Auguste-François Perrinon

Auguste-François Perrinon est né à Saint-Pierre (Martinique) en 1812 d’une mère ancienne esclave et d’un commerçant prospère qui l’envoie faire ses études à Paris, ce qui lui permet d’entrer à l’École polytechnique en 1832. Optant pour la carrière militaire, Perrinon opte pour l’artillerie de Marine où il obtiendra le grade de chef de bataillon. Militant de la cause abolitionniste, il transforme une propriété de Saint-Martin (Guadeloupe) exploitant des marais-salants en atelier expérimental pour démontrer scientifiquement que l’esclavage n’est plus rentable…

Lire la suite Lire la suite

Louisy Mathieu (1817-1876)

Louisy Mathieu (1817-1876)

Louisy Mathieu, né à Basse-Terre (Guadeloupe), était en 1848, à la veille de l’entrée en vigueur de l’abolition, un esclave de 31 ans affecté à l’emploi de tonnelier puis de typographe car il avait appris à lire. Fervent militant de l’abolition, il fut désigné sur la liste progressiste de Perrinon et Schoelcher, comme suppléant de Schoelcher. Ce dernier ayant été élu à la fois à la Guadeloupe et à la Martinique, Mathieu s’en fut à l’Assemblée nationale où il siégea…

Lire la suite Lire la suite

Le général Dumas (1762-1806)

Le général Dumas (1762-1806)

Né esclave le 25 mars 1762 près de Jérémie, dans la partie française de l’île de Saint-Domingue (depuis république d’Haïti), arrivé en France à l’adolescence, le général Dumas se lia avec le chevalier de Saint-George.  Engagé à 24 ans comme simple cavalier dans la Reine-Dragons (ensuite 6e Dragons) sous le pseudonyme d’Alexandre Dumas, il s’est particulièrement illustré pendant la Révolution. Son amitié avec trois camarades (Piston, Espagne et Carrière de Beaumont, tous trois futurs généraux de cavalerie) inspirera Les Trois…

Lire la suite Lire la suite

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook
Le chevalier de Saint-George, le nouveau livre de Claude Ribbe vient d'être publié cliquez ici pour le commander
Hello. Add your message here.