Audrey Pulvar

Audrey Pulvar

Audrey Pulvar est une journaliste française née le 21 février 1972 à Fort-de-France (Martinique). Elle est la fille du militant indépendantiste Marc Pulvar.

Audrey Pulvar est diplômée de l’école supérieure de journalisme (ESJ)

Journaliste reporter d’images puis présentatrice pour la chaîne martiniquaise ATV en 1995, elle en devient rédactrice en chef en 1999.

Après avoir travaillé pour LCI, TV5 et France 3 Marseille, où elle présente le journal régional en 2003, elle se fait connaître dans l’émission Soir 3 sur France 3 en septembre 2004. En septembre 2005, elle devient présentatrice du journal national de cette chaîne.

En 2009, elle rejoint I-Télé jusqu’à se suspension en novembre 2010 lorsque son compagnon Arnaud Montebourg annonce sa candidature aux primaires socialistes pour l’élection présidentielle de 2012.

A partir de 2010 elle anime également la tranche matinale de France Inter.

En 2011, Audrey Pulvar devient chroniqueuse dans l’émission de Laurent Ruquier, On n’est pas couché, sur France 2.

En mai 2012, la nomination au gouvernement de son compagnon Arnaud Montebourg lui vaut l’arrêt de sa collaboration à France Inter et dans l’émission de Laurent Ruquier.

Elle fait un bref passage en juillet 2012 en qualité de directrice chargée de l’éditorial des Inrockuptibles, mais elle doit démissionner 5 mois plus tard par suite d’une mésentente avec l’actionnaire principal, Mathieu Pigasse et des mauvais résultats commerciaux du magazine.

De retour sur I-Télé rebaptisée CNews en février 2017, elle est critiquée en novembre 2016 pour n’avoir pas soutenu sa rédaction lors d’un confit de 31 jours avec la direction.

Elle est suspendue de CNews en avril 2017, entre les deux tours de l’élection présidentielle, pour avoir manqué à son devoir de neutralité car elle avait signé une pétition anti-Marine Le Pen initiée par Laurence Rossignol.

Elle abandonne le journalisme en 2017.

De 2017 à 2019, elle préside la fondation La Nature et l’Homme, en remplacement de son fondateur, Nicolas Hulot, nommé au gouvernement.

En octobre 2020, Audrey Pulvar est désignée par Anne Hidalgo pour figurer sur la liste municipale socialiste de Paris Centre, en position d’éligibilité pour le conseil de Paris.

En 2014, Audrey Pulvar avait vivement soutenu l’exposition controversée Exhibit B, qu’elle jugeait « antiraciste […] bouleversante et importante » suscitant la réprobation des nombreux opposants à cette manifestation, parmi lesquels une majorité d’Afro-descendants qui subirent des violences policières à Bobigny et à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook