Bricktop (1894-1984)

Bricktop (1894-1984)

Bricktop (Ada Smith) est une chanteuse, danseuse et animatrice de cabaret afro-américaine qui contribua au succès du jazz à Paris après la première guerre mondiale.

Elle doit son surnom à ses cheveux roux.

Alors qu’elle était déjà connue à New-York, Eugène Bullard la fit venir en mai 1924 pour se produire dans le cabaret qu’il dirigeait, Le Grand Duc (angle des rues Fontaine et Pigalle). Bientôt, les célébrités du monde entier se précipitèrent dans ce temple du jazz où il n’y avait pourtant qu’une douzaine de tables.

Amie de Cole Porter, qui séjournait à Paris, et lui écrivit des chansons, Bricktop connut le succès au Grand Duc, en y faisant découvrir le Charleston et le Blackbottom. En 1927, elle racheta l’établissement, qu’elle revendit à Bullard l’année suivante et monta son propre club, Chez Bricktop, (66 rue Pigalle).

Bricktop épousa en 1928 le saxophoniste Peter Duconge.

En 1938-1939, Bricktop, forte de sa notoriété, anima une émission de radio à Paris.

Bricktop fait une courte apparition dans Zelig, un film de Woody Allen. Le réalisateur lui rend également hommage dans Midnight in Paris.

Bricktop en 1970

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook
Le chevalier de Saint-George, le nouveau livre de Claude Ribbe vient d'être publié cliquez ici pour le commander
Hello. Add your message here.