Alexandre Dumas et la communauté noire

Alexandre Dumas et la communauté noire

En 1838, Alexandre Dumas, dans une lettre adressée à des Haïtiens, appelait les « hommes de couleur » du monde entier à s’unir, y compris d’un point de vue financier, pour ériger un monument à la mémoire de son père, le général Dumas. C’est dans cet esprit que l’association des amis du général Dumas, après avoir permis de réinstaller à Paris en 2009 un monument à la mémoire du général Dumas évoquant l’esclavage, lutte pour faire réinstaller la statue du général, érigée…

Lire la suite Lire la suite

Kofi Yamgnane

Kofi Yamgnane

Kofi Yamgnane est né le 11 octobre 1945 à Bassar (Togo). Installé en Bretagne pour faire ses études, il obtient la nationalité française en 1975 et devient ingénieur. Militant socialiste, il est élu maire d’un village de 400 habitants dans le Finistère : Saint-Coulitz (1989-2001). En 1991, il entre au gouvernement comme secrétaire d’État à l’Intégration, fonctions qu’il occupera pendant deux ans dans le gouvernement Cresson puis dans le gouvernement Bérégovoy. Conseiller général (1994-2008), conseiller régional (1992-1997) , il est…

Lire la suite Lire la suite

Gaston Monnerville (1897-1991)

Gaston Monnerville (1897-1991)

Gaston Monnerville est né à Cayenne (Guyane) en 1897 de parents originaires de Case-Pilote (Martinique). Ses grands-parents étaient esclaves. Il quitte la Guyane en 1912 afin de poursuivre ses études en France. Au lycée Pierre-de-Fermat puis à la faculté des lettres et de droit de Toulouse. Reçu avocat, il s’inscrit au barreau, d’abord à Toulouse (1918) puis à Paris (1921). En 1931, il se faire connaître dans l’affaire Galmot, en faisant acquitter à Nantes 14 Guyanais accusés sans preuve du…

Lire la suite Lire la suite

Haïti 1802 : la frégate des traîtres

Haïti 1802 : la frégate des traîtres

Pour aller rétablir l’esclavage à Saint-Domingue, Napoléon avait prévu qu’un bateau portant les collaborateurs « de couleur » parte de l’île d’Aix, où le fort de la rade servait de cantonnement aux troupes « noires ». C’est la frégate de 44 canons La Vertu (anciennement La Cocarde) qui fut désignée pour assurer ce transport. C’est donc sur La Vertu qu’embarquèrent en novembre 1801 Chanlatte, Pétion, Rigaud et Villatte. Il est assez probable que le général Dumas – en quête d’un emploi – fut sollicité…

Lire la suite Lire la suite

Le capitaine Vincent (1660-1780)

Le capitaine Vincent (1660-1780)

Le capitaine Vincent était le surnom donné à un Afro-descendant de Saint-Domingue (république d’Haïti) qui mourut en mars 1780, âgé de 120 ans, dans la paroisse de Sainte-Rose. Vincent Ollivier une une longue vie et une vie trépidante. Il était, au tout début de la colonisation française, l’esclave d’un aventurier, le sieur Ollivier. Ollivier, comme les premiers Français installés à Saint-Domingue, était un boucanier qui avait besoin d’action. L’occasion lui fut donnée en 1697. Louis XIV avait décidé de frapper…

Lire la suite Lire la suite

Michel Bégon (1638-1710)

Michel Bégon (1638-1710)

Michel Bégon, nommé par Colbert intendant de la Martinique en 1682, en remplacement de Jean-Baptiste Patoulet, travailla avec Charles de Courbon-Blénac, gouverneur général des Antilles, à la rédaction du Code noir, qui légalisa et réglementa l’esclavage dans les colonies françaises jusqu’en 1848. Bégon acquit une plantation en Martinique et devint personnellement propriétaire d’esclaves. Il était le cousin germain de l’épouse de Colbert. En 1688, il fut nommé intendant de Rochefort et il y mourut.  

Auguste Lacaussade (1815-1897)

Auguste Lacaussade (1815-1897)

Auguste Lacaussade est né en 1815 à Saint-Denis de l’île Bourbon (île de La Réunion) fils d’une Afro-descendante et d’un avocat bordelais. Confronté dès sa jeunesse au préjugé de couleur, extrêmement marqué dans la société esclavagiste réunionnaise, il fut envoyé par son père à Nantes pour faire ses études et s’installa ensuite à Paris où il se consacra à l’écriture de poèmes. Bien qu’il soit resté très attaché à son île, où il eut l’occasion d’effectuer quelques séjours, l’essentiel de…

Lire la suite Lire la suite

Les Séminoles noirs

Les Séminoles noirs

Les Séminoles noirs ou Black Seminoles (le mot semble dérivé de l’espagnol cimarron,qui désigne les esclaves fugitis) sont les descendants des esclaves marrons des Caroline du Sud et de Géorgie – souvent des Gullah – qui, dès le 17e siècle se réfugièrent dans le désert de Floride, sous autorité espagnole, se mêlant aux Amérindiens – des Creeks – également réfugiés dans cette région pour fuir la colonisation. L’immigration des marrons en Floride était encouragée par les autorités espagnoles qui y…

Lire la suite Lire la suite

Pourquoi l’Amérique s’appelle l’Amérique

Pourquoi l’Amérique s’appelle l’Amérique

La raison pour laquelle l’Amérique s’appelle l’Amérique est très simple. Après les voyages de Christophe Colomb l’italien Amerigo ou Americ, Aymeric Vespucci (1454-1512) au service, comme Colomb, du Portugal et de l’Espagne, exprima l’idée que Colomb – qui était son ami – avait en fait en fait découvert un nouveau continent et non pas la route des Indes (d’où le dénomination d’ »indiens » qui résulte de l’erreur de Colomb). Colomb crut jusqu’à sa mort être arrivé aux Indes. Et pour lui,…

Lire la suite Lire la suite

Danette : publicité raciste

Danette : publicité raciste

La société française Danone, créée en Espagne en 1919, est leader mondial des produits laitiers avec un chiffre d’affaires de 21 milliards. Elle est dirigée par Franck Riboud. Danone s’est signalée pour avoir lancé en septembre 2014, afin de promouvoir l’un de ses produits, commercialisé sous la marque Danette, une campagne de publicité à connotation ouvertement raciste et négrophobe qui n’a pas tardé à susciter un vif émoi sur le web, ce qui a contraint la presse a réagir. Danone…

Lire la suite Lire la suite

Mouvement Rastafari ou Rasta

Mouvement Rastafari ou Rasta

Le nom du mouvement rastafari vient d’un nom propre, celui du Ras (« chef » en amharique, la langue éthiopienne) Tafari, nom du futur empereur d’Éthiopie couronné sous le titre d’Haïlé Sélassié. Le mouvement rastafari est apparu dans les années 30 en Jamaïque. Il résulte des mouvements éthiopianistes, nés au XVIIIe siècle dans les colonies britanniques et en particulier aux États-Unis et en Jamaïque, par suite d’une interprétation de la King James Bible des anglicans. Le mouvement rastafari valorise l’Éthiopie. L’Éthiopie fut…

Lire la suite Lire la suite

L’apartheid

L’apartheid

L’apartheid est un système de racisme légal, en partie inspiré par la ségrégation aux États-Unis , qui eut cours en Afrique du Sud de 1948 à 1991 et en Namibie de 1959 à 1979. L’apartheid – séparation en afrikaans – succéda à une politique empirique de discrimination pratiquée – outre l’esclavagisme jusqu’à son abolition par l’Angleterre en 1833 – depuis l’installation des premiers colons hollandais et français (huguenots) dans la région du Cap au 17e siècle. La mise en place de…

Lire la suite Lire la suite

Claude Mac Kay (1889-1948)

Claude Mac Kay (1889-1948)

Claude Mac Kay, poète et écrivain né à la Jamaïque, puis naturalisé américain, est une figure majeure de la Harlem Renaissance. Il séjourna en France, notamment à Paris, en 1923-1924, et côtoya ses compatriotes expatriés Eugène Bullard et Langston Hughes. Il fut reçu à Clamart chez Paulette Nardal.

Toussaint Louverture (1743-1803)

Toussaint Louverture (1743-1803)

Toussaint Louverture est né esclave en 1743 sur l’habitation Bréda au Haut du Cap français dans la partie française de Saint-Domingue (aujourd’hui république d’Haïti). Dans ce domaine, propriété du comte de Noé, Toussaint occupe des fonctions de confiance – cocher et palefrenier – et bénéficie de la protection de l’homme qui gère la plantation en l’absence du propriétaire : Bayon de Libertat. Toussaint est affranchi autour de 1770 et prend le nom de son habitation : Bréda. Il arrivait fréquemment…

Lire la suite Lire la suite

Les Antillais de Millau

Les Antillais de Millau

Le 30 mai 2013, un curieux article était publié par le journal Le Midi libre par le journaliste Mathieu Lagouanère sous le titre Qui sont ces jeunes Antillais installés dans le centre. Cet article relatait une réunion du « conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance » de la mairie de Millau (Aveyron) entièrement consacrée aux « Antillais » installés dans cette ville, ce qui, de toute évidence, constituaient un sujet d’inquiétude pour la municipalité et en particulier pour le maire…

Lire la suite Lire la suite

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook