Christophe Colomb débarque en Guadeloupe

Christophe Colomb débarque en Guadeloupe

Le 4 novembre 1493, avec ses 17 caravelles, Christophe Colomb, qui a d’abord « découvert » la Dominique, puis Marie-Galante, s’approche d’une troisième île, qu’il va appeler la Guadeloupe. Le Docteur Chanca, le médecin qui accompagne Colomb, donne son témoignage. Les Espagnols, prétendant avoir vu des os humains, portent immédiatement l’accusation de cannibalisme contre les Caraïbes. Les conquistadores entrent dans les maisons, y prennent ce qui leur plaît, razzient les habitants à commencer par les femmes, tout en se posant en libérateurs….

Lire la suite Lire la suite

Garrett Morgan, l’inventeur du feu rouge

Garrett Morgan, l’inventeur du feu rouge

Garrett Morgan, un Afro-Américain fils d’esclave né le 4 mars 1877 à Claysville, dans la banlieue de Paris (Kentucky) est un inventeur autodidacte de génie à qui l’on doit deux inventions particulièrement utiles pour l’humanité : le masque à gaz moderne et les feux de signalisation automatique. Dans sa boutique de Cleveland (Ohio), la ville où il s’était très tôt installé, après avoir arrêté très tôt ses études, il avait commencé par réparer les machines à coudre. Il s’était ensuite…

Lire la suite Lire la suite

Le Chevalier de Saint-George (1745-1799)

Le Chevalier de Saint-George (1745-1799)

Le Chevalier de Saint-George, Joseph de Bologne de Saint-George, est né esclave le 25 décembre 1745 à La Coulisse, commune de Baillif, près de Basse-Terre, en Guadeloupe, d’un père planteur d’origine hollandaise, Georges de Bologne de Saint-George, et d’une mère esclave, Anne dite Nanon. Amené très jeune en France par ses deux parents, qui s’étaient installés rue Saint-André des-Arts, le petit Joseph fut éduqué dans une académie destinée aux fils de famille et tenue par l’escrimeur La Boëssière. Saint-George fut…

Lire la suite Lire la suite

Petites culottes Dim : les fantasmes littéraires, sexistes et coloniaux de Frédéric Beigbeder

Petites culottes Dim : les fantasmes littéraires, sexistes et coloniaux de Frédéric Beigbeder

Petites culottes Dim : les fantasmes littéraires, sexistes et coloniaux de Frédéric Beigbeider Frédéric Beigbeder, dilettante et nightclubber venu du monde de l’imposture (la publicité), gadget lancé par un livre exploitant le crash des Twin Towers, est le produit exemplaire de la France idiote, raciste et décadente de la fin du XXe siècle qui lui a permis de se faire passer pour un grand écrivain, un grand séducteur et à présent un grand réalisateur de films publicitaires. Rien de tout…

Lire la suite Lire la suite

Modibo Keïta (1915-1977)

Modibo Keïta (1915-1977)

Modibo Keïta est né en 1915 à Bamako (Mali), qui était alors la capitale de la colonie du Soudan français. Dès ses études d’instituteur à Gorée, il est repéré comme un agitateur hostile à la colonisation. En 1956, Modibo Keïta, déjà élu conseiller général et conseiller de l’Union française, devient maire de Bamako, député et vice-président de l’Assemblée nationale française. En 1957, Modibo Keïta siège au gouvernement français comme secrétaire d’État à la France d’Outre-mer puis comme secrétaire d’État à…

Lire la suite Lire la suite

François Duvalier

François Duvalier

Issu d’une famille d’origine martiniquaise pour les uns guadeloupéenne pour les autres, François Duvalier (1907-1971) est né à Port-au-Prince (Haïti) en 1907. Il devint populaire en exerçant la médecine dans les régions rurales et pauvres, d’où le surnom de Papa Doc qu’il devait garder. Très vite Duvalier, affirmant son goût pour le pouvoir, se pose en populiste, partisan de la négritude et du vaudou contre les « mulâtres » et la religion catholique. Après avoir été ministre, il est élu président d’Haïti…

Lire la suite Lire la suite

La loi du 16 octobre 1791

La loi du 16 octobre 1791

L’une des plus belles lois de la Révolution française, adoptée par décret de l’assemblée nationale le 28 septembre 1791, a paradoxalement été promulguée par le roi Louis XVI le 16 octobre 1791. Le roi, qui disposait d’un droit de veto – qu’il ne s’est pas privé d’utiliser – aurait pourtant pu s’y opposer. Cette loi – qui n’était malheureusement pas applicable dans les colonies – n’a jamais été abrogée, même par Napoléon. Elle est toujours en vigueur au XXIe siècle….

Lire la suite Lire la suite

Alton Sterling

Alton Sterling

Mardi 5 juillet 2016 à Baton-Rouge (Louisiane, USA), un Afro-Américain de 37 ans, Alton Sterling, marchand ambulant de CD, alors qu’il était déjà menotté et plaqué au sol, après avoir été immobilisé avec un taser, a été abattu de plusieurs balles tirées à bout portant par deux policiers : Howie Lake, déjà connu pour avoir abattu un Afro-Américain, et Blane Salamoni. Les policiers étaient intervenus sur la foi d’un appel anonyme indiquant qu’un homme portant une chemise rouge aurait menacé…

Lire la suite Lire la suite

1825. L’indemnité imposée par la France à Haïti

1825. L’indemnité imposée par la France à Haïti

En 1825, sous le ministère Villèle, un Toulousain ultra-réactionnaire par ailleurs gendre d’une richissime esclavagiste de la Réunion, Madame Desbayssans, la France a exigé d’Haïti, sous menace d’une escadre de 14 vaisseaux de guerre destinés à une reconquête armée avec rétablissement de l’esclavage, une fabuleuse « indemnité » de 150 millions de francs-or. En échange la France acceptait de reconnaître l’indépendance. En réalité, il s’agissait d’une mise sous tutelle financière, car pour payer cette somme, Haïti dut emprunter à la France. La…

Lire la suite Lire la suite

Samuel Fosso

Samuel Fosso

Samuel Fosso est un photographe né en 1962 au Cameroun et installé à Bangui. Son talent a été révélé lors des rencontres africaines de la photographie de Bamako en 1994. Samuel Fosso est surtout connu pour ses étonnants autoportraits où il se met en scène pour incarner des personnages connus de l’histoire de l’Afrique et de sa diaspora.  

Félix Éboué (1884-1944)

Félix Éboué (1884-1944)

Félix Éboué est né à Cayenne d’une famille originaire de Roura (Guyane). Son père, fils d’esclave, était orpailleur. Bon élève, Félix obtint une bourse pour poursuivre ses études secondaires à Bordeaux, au lycée Montaigne, puis à Paris, à la faculté de droit et à l’École coloniale, ouvrant la voie à son ami et compatriote René Maran. En 1910, il est nommé administrateur des colonies à Madagascar, puis en Oubangui-Chari (depuis République centrafricaine), où il se fait apprécier par son humanisme,…

Lire la suite Lire la suite

Napoléon, morceaux choisis

Napoléon, morceaux choisis

  En France, le dictateur raciste et esclavagiste Napoléon est une référence officielle depuis plus de deux siècles. Et il est généralement présenté dans les écoles de la République comme un héros. Il n’en va pas de même dans les autres pays et en particulier en Grande-Bretagne; Napoléon vu par le Daily mail (article en anglais) Voir également le livre de Claude Ribbe (réédité en 2013) Le crime de Napoléon. La pensée de Napoléon se résume cyniquement dans sa formule…

Lire la suite Lire la suite

Les 7 miss France afro

Les 7 miss France afro

Les 7 miss France Afro Depuis l’origine du concours miss France, en 1920, 7 Afro-descendantes – dont 3 originaires de la Guadeloupe – ont remporté le titre, la dernière en date étant Alicia Ayliès, une Guyanaise, élue miss France 2017. À partir de l’année 2000, le mouvement s’est très nettement accéléré, puisque 1 lauréate sur 3 est une Afro-descendante, en dépit des polémiques racistes à laquelle l’élection donne généralement lieu : ainsi en 1999, au moment de l’élection de Sonia…

Lire la suite Lire la suite

Cardinal de Richelieu

Cardinal de Richelieu

Le futur cardinal de Richelieu est né Armand du Plessis à Paris le 9 septembre 1585. Devenu ecclésiastique par nécessité, l’évêque de Luçon, promu cardinal à la suite de manoeuvres, devient « premier ministre » de Louis XIII en 1624, grâce à d’invraisemblables intrigues et à l’appui de la reine mère Marie de Médicis dont il était le favori. Richelieu a gouverné la France de 1624 à sa mort (décembre 1642). Très favorable aux entreprises coloniales françaises aux Antilles, il s’associe dès…

Lire la suite Lire la suite

Alcide Delmont (1874-1959)

Alcide Delmont (1874-1959)

Alcide Delmont, né à Saint-Pierre (Martinique) devint avocat à Paris en 1904. Député de la Martinique de 1924 à 1936, il fut, en 1929 et 1930, le premier Antillais à occuper le portefeuille de sous-secrétaire d’État aux Colonies (dans les locaux de l’hôtel de Montmorin qui abrite depuis 1910 le ministère de Colonies, depuis ministère des Outre-Mer).

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook