Véronique Akobé

Véronique Akobé

Née en Côte-d’Ivoire en 1966, Véronique Akobé, arrivée en France sans papiers, avait été embauchée l’été 1987 comme employée de maison dans la famille d’un industriel de Grasse. Traitée comme une esclave, elle fut violée en même temps par son employeur et par son fils. Et cela à trois reprises. À la suite du troisième viol collectif, et après avoir été sodomisée, Véronique réussit à tuer le fils, mais ne put que blesser le père avant de prendre la fuite….

Lire la suite Lire la suite

Zamor (1762-1820)

Zamor (1762-1820)

Zamor est probablement un Sidi né au Bengale. Capturé par des négriers anglais, il fut emmené à Madagascar et de là vendu au roi Louis XV qui l’offrit en 1773 à sa favorite, Jeanne du Barry, une ancienne courtisane, qui en fit son page après l’avoir fait baptiser et instruire. « Louis-Benoît » Zamor se montra très doué et souffrit très certainement du rôle qu’on lui faisait jouer, déguisé en « Africain » dans une livrée exotique ridicule. Espiègle et indépendant -très connu pour…

Lire la suite Lire la suite

Joseph Zobel (1915-2006)

Joseph Zobel (1915-2006)

Joseph Zobel est né à Rivière Salée (Martinique) le 26 avril 1915 dans une famille pauvre. C’est grâce aux efforts  de sa grand-mère et de sa mère, employée  chez des Békés de Fort-de-France, qu’il parvient à obtenir une bourse afin de poursuivre des études secondaires. Malheureusement, aucune bourse ne lui sera accordée lorsque, jeune bachelier, son rêve sera d’aller à l’université en France. Zobel, vivant de petits emplois, commence à écrire. Ce n’est qu’en 1947 qu’il part pour la France…

Lire la suite Lire la suite

Abel Hovelacque (1843-1896)

Abel Hovelacque (1843-1896)

Abel Hovelacque est un théoricien raciste français à prétention scientifique qui travailla principalement à démontrer que les Africains étaient des singes. Il expliqua avec le plus grand sérieux dans ses ouvrages et devant la société d’anthropologie de Paris que « les nègres ont des mollets de singe » et des pieds différents de ceux des « blancs » ce qui leur permet de mieux grimper aux arbres. « Certains nègres ne paraissent pas entièrement redressés » note encore Hovelacque. Son plus édifiant ouvrage, intitulé Les races…

Lire la suite Lire la suite

Joseph Ignace (1769-1802)

Joseph Ignace (1769-1802)

Joseph Ignace est un ancien esclave charpentier qui résista d’abord à l’eslavage en organisant une troupe d’esclaves marrons. Lorsque Victor Hugues, en 1794, vint proclamer l’abolition, Ignace s’enrôla dans ses troupes et devint officier. Il s’engagea auprès de Delgrès dans la résistance au rétablissement de l’esclavage en Guadeloupe (1802). Le chef de bataillon Ignace, commandant le fort de la Victoire à Pointe-à-Pitre, refusa dès le 6 mai 1802 de se soumettre à Richepance qui, chargé par Napoléon de ratablir l’esclavage,…

Lire la suite Lire la suite

Lamine Gueye (1891-1968)

Lamine Gueye (1891-1968)

Amadou Lamine-Gueye est né à Médine (alors Soudan français et depuis Mali) dans une famille sénégalaise établie à Saint-Louis. Après avoir enseigné à l’école William Ponty de Gorée, Lamine Gueye vient en France pour y poursuivre des études de droit. L’obtention d’un doctorat fait de lui le premier Africain ayant obtenu une qualification de juriste en Europe. D’abord avocat au Sénégal à partir de 1922, il adhère à la SFIO et est élu maire de Saint-louis en 1925. À la…

Lire la suite Lire la suite

La schöne negresse de Blumenbach

La schöne negresse de Blumenbach

Le théoricien allemand Blumenbach (1752-1840 ) est surtout connu pour avoir classifié le genre humain en « races » dont la « caucasienne » serait évidemment la meilleure. L’adjectif « caucasien » et le racisme de Blumenbach ont prospéré au-delà des espérances. Mais les théories de Blumenbach sur l’infériorité de la « race » nègre furent considérablement modifiées par la rencontre, vers 1787, à Yverdon, en Suisse, d’une jeune fille nommée Pauline Hippolyte de Buisson. C’était une Afro-descendante  née en 1770 à Saint-Domingue et venue comme domestique pour…

Lire la suite Lire la suite

Modibo Keïta (1915-1977)

Modibo Keïta (1915-1977)

Modibo Keïta est né en 1915 à Bamako (Mali), qui était alors la capitale de la colonie du Soudan français. Dès ses études d’instituteur à Gorée, il est repéré comme un agitateur hostile à la colonisation. En 1956, Modibo Keïta, déjà élu conseiller général et conseiller de l’Union française, devient maire de Bamako, député et vice-président de l’Assemblée nationale française. En 1957, Modibo Keïta siège au gouvernement français comme secrétaire d’État à la France d’Outre-mer puis comme secrétaire d’État à…

Lire la suite Lire la suite

les religions en Afrique

les religions en Afrique

La civilisation africaine se distingue par ses religions, anciennes, riches et diverses, mais profondément semblables par l’affirmation d’un dieu unique créateur qui n’intervient pas dans les affaires humaines, la croyance en des puissances invisibles, à la réincarnation, à une force vitale cosmique, par le respect de la nature et du vivant. Mais les religions traditionnelles ont été évincées par les deux religions majeures du continent : le christianisme et l’islam. Le christianisme s’est introduit en Afrique de l’est dès le…

Lire la suite Lire la suite

Jean-Michel Basquiat (1960-1988)

Jean-Michel Basquiat (1960-1988)

Jean-Michel Basquiat, né en 1960 à Brooklyn (New York), Afro-descendant d’origine haïtienne et porto-ricaine, s’est révélé très jeune un peintre de génie à travers des graffitis remarqués sur les murs de sa ville natale. Figure de proue de la peinture underground, mort à 27 ans d’une overdose, il laisse  800 tableaux et 1500 dessins fortement marqués par ses origines haïtiennes et africaines. Les oeuvres de Basquiat sont aujourd’hui parmi les plus chères du monde. Un tableau vendu en mai 2013…

Lire la suite Lire la suite

Sidney Bechet (1897-1959)

Sidney Bechet (1897-1959)

Sidney Bechet, né à La Nouvelle Orléans (USA) mais ayant des origines familiales à Féternes en Haute-Savoie, commence sa carrière de clarinettiste en 1919 au moment au naît le jazz et devient soliste du Southern Syncopated Orchestra. Déjà très renommé aux USA et en Grande-Bretagne, il participe avec Joséphine Baker en 1925 à la Revue Nègre du Théâtre des Champs-Élysées, où se produit également (en tant que danseuse) Darling Legitimus. Après avoir été expulsé de Grande-Bretagne à cause d’une bagarre,…

Lire la suite Lire la suite

D’où viennent les indigènes d’Océanie ?

D’où viennent les indigènes d’Océanie ?

Les peuples indigènes d’Océanie – Australie, Nouvelle Guinée, « Mélanésie » – seraient originaires de l’Asie d’où ils seraient venus voici 40 ou 50 000 ans. On sait, par les travaux les plus récents d’anthropologues et de généticiens, que l’Asie a été peuplée il y a 70 000 ans par des homo sapiens partis d’Afrique 30000 ans plus tôt. En ce sens, les indigènes de l’Océanie sont bien des Africains, mais avec un détour de 20 ou 30 000 ans par l’Asie.

Véronique de La Cruz

Véronique de La Cruz

Véronique de La Cruz, née à Saint-François (Guadeloupe), fut la première Afro-descendante à être élue miss France en 1992. Après avoir été miss France 1993, elle est devenue styliste et couturière, créant une ligne de maillots de bain.  

Guadeloupe : le massacre de mai 67

Guadeloupe : le massacre de mai 67

Le 20 mars 1967,  Srnsky, un Européen, propriétaire d’un grand magasin de chaussures à Basse-Terre (Guadeloupe), veut interdire à Raphaël Balzinc, un vieux Guadeloupéen infirme, cordonnier ambulant, de passer sur le trottoir qui borde sa devanture. Et soudain, il lâche sur lui son berger allemand. Srnsky excite la bête en s’écriant : « Dis bonjour au nègre ! » Balzinc, renversé et mordu, est secouru par la foule, tandis que Srnsky, du haut de son balcon, nargue et invective à qui mieux…

Lire la suite Lire la suite

L’exploitation esclavagiste des Africains par les Européens

L’exploitation esclavagiste des Africains par les Européens

L’histoire de l’esclavage et plus encore la volonté bien légitime pour les descendants d’esclaves de commémorer leurs ancêtres se heurte souvent à une rhétorique révisionniste tendant à comparer l’esclavage des Africains pratiqué par les Européens à partir du 15e siècle, avec d’autres formes d’esclavage, voire avec le servage. Cette rhétorique tend à minimiser ce qui s’est passé et à revenir sur la reconnaissance, par la loi française, de la spécificité criminelle de cette pratique. Qu’en est-il ? Le servage personnel…

Lire la suite Lire la suite

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook