Red Tails

Red Tails

Red Tails est un film américain, d’un budget de 58 millions de dollars, que George Lucas a mis 20 ans à mettre en production.

Red Tails (les « dérives rouges », allusion à la couleur des dérives des avions de chasse pilotés par les Tuskegee airmen) fut projeté en France au festival de Cannes le 25 mai 2012.

Les distributeurs français, découvrant le sujet (le rôle héroïque des aviateurs afro-américains, les Tuskegee airmen pendant la Seconde guerre mondiale) ne jugèrent pas utile que Red Tails sorte dans les salles françaises, estimant sans doute qu’un tel film  n’intéresserait pas le public français du fait de la couleur de peau des héros qu’il met en scène.

Il a pourtant rapporté en un seul mois, malgré l’opposition des critiques et une campagne de désinformation annonçant que ce film serait un échec, 48 millions de dollars au box-office américain.

Ce n’est pas la première fois que les distributeurs français boycottent délibérément un film antiraciste.

Ainsi Amazing Grace de Michael Apted, relatant le combat du britannique Wilberforce pour l’abolition de la traite (1807), n’est jamais sorti en France.

 

La bande-annonce de Red Tails

Lire la vidéo sur Iphone

 

[stream flv=x:/www.une-autre-histoire.org/wp-content/uploads/2013/08/red-tails-low.flv img=x:/www.une-autre-histoire.org/wp-content/uploads/2013/08/red-tails-image-video.png mp4=x:/www.une-autre-histoire.org/wp-content/uploads/2013/08/red-tails-IOS.m4v embed=false share=false width=300 height=168 dock=true controlbar=over bandwidth=high autostart=false responsive=16:9 /]

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5 réactions au sujet de « Red Tails »

    1. Le groupe Elyzée, que j’ai contacté, s’est renseigné à ce sujet. Les distributeurs qui ont acquis les droits en 2012, n’envisagent pas de le diffuser en salles, mais essentiellement en DVD !

  1. Le vrai problème, c’est qu’il ait fallu plus d’un an après sa présentation au festival de Cannes pour apprendre qu’il a été boycotté par les distributeurs français !

    Il serait souhaitable que les membres de notre diaspora qui se rendent à Cannes ( la diaspora noire, si elle existe vraiment) , nous alertent de ces problèmes dès qu’ils émergent.

    Monsieur Luc BESSON et sa société de distribution EUROPA ont-ils été questionnés à ce sujet ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook
Le chevalier de Saint-George, le nouveau livre de Claude Ribbe vient d'être publié cliquez ici pour le commander
Hello. Add your message here.