Napoléon par Hitler, Goebbels et Mussolini

Napoléon par Hitler, Goebbels et Mussolini

En 1934, Hitler, parvenu au pouvoir, s’empressa de faire un film (financé par le Reich) à la gloire de son modèle, Napoléon,.

Il en confia la production à Goebbels qui engagea comme réalisateur Franz Wenzler, cinéaste nazi.

Le film fut intitulé Hundert Tage, (les Cent-Jours).

Il est inspiré d’une pièce de théâtre italienne, Il Campo di Maggio, dont l’auteur n’était autre que Mussolini.

Hitler avait fait fait traduire et jouer la pièce en février 1932, ce qui avait constitué une des premières grand-messes nazies.

Dans ce film, Napoléon, qui s’exprime évidemment en allemand et ressemble à Hitler (avec la mèche, mais sans la moustache) est montré comme ce qu’il était : un précurseur (incompris) du Führer.

Mussolini, pour ne pas être en reste, fit sa propre version et participa à la réalisation. Le fils fut produit par le propre fils du Duce, sous le titre initial :  Il Campo du Maggio.

Le plus surprenant, c’est que cette version mussolinienne  du film a été officiellement projetée à Ajaccio le 24 juin 2004, dans le cadre du salon du livre napoléonien, pour le bicentenaire du sacre du dictateur français qui a rétabli l’esclavage et qui a déporté en Corse les Antillais résistants.

 

 

 

2 réactions au sujet de « Napoléon par Hitler, Goebbels et Mussolini »

  1. C’est pourquoi il faut se demander quelle est la nature exacte des idéaux des dirigeants démocratiques de gauche et de droite qui continuent de vénérer Napoléon Bonaparte tout en ne cessant de dénoncer les fascismes hitlérien et mussolinien ainsi que la Shoah !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook
Hello. Add your message here.