La diaspora africaine

La diaspora africaine

La diaspora africaine d’origine subsaharienne correspond à l’ensemble formé par les Africains vivant ailleurs qu’en Afrique pour avoir émigré volontairement ainsi qu’aux descendants d’Africains déportés et mis en esclavage (qui constituent le groupe le plus nombreux, principalement concentré sur le continent américain).

Estimations chiffrées.

La présence des Africains hors d’Afrique et des Afro-descendants sur 4 continents représente probablement un minimum de 235 millions de personnes.

On peut estimer qu’au moins 197 millions d’Afro-descendants vivent en Amérique et aux Antilles et au moins 12 millions en Europe. le reste sur les autres continents.

Sur les 197 millions d’Africains et d’Afro-descendants sur le continent américain, 100 millions parlent le portugais, 60 millions l’anglais, 19 millions l’espagnol, 12 millions le français et 6 millions le kréyol uniquement.

Brésil 50 % de la population soit 100 millions.

USA 14% de la population soit 44 millions.

Haïti 99 % de la population soit 12,5 millions (dont 2 millions vivant aux USA et au Canada).

Mexique 9 % soit 8 millions.

Colombie 15 % soit 6 millions.

Venezuela 15 % soit 4 millions.

France 6 % soit 4 millions dont 1,5 millions dans les DOM.

Grande-Bretagne 5 % soit 3 millions.

Cuba 30 % de la population soit 3 millions.

Jamaïque 97 % soit 2,7 millions.

Porto-Rico 33 % de la population soit 1 million.

Divers Antilles 10 millions.

Divers Amérique latine 5 millions

Divers Europe 5 millions.

 

Il ne s’agit là, bien entendu, que d’approximations pour estimer l’importance chiffrée de la diaspora africaine subsaharienne dans le monde.

3 réactions au sujet de « La diaspora africaine »

  1. Peu importent les chiffres, mais si toutes ces personnes comprenaient qu’elles appartiennent à un seul et même peuple et décidaient de s’unir dans une seule nation, la face du monde changerait. J’ai fait ce rêve!

  2. Hormis les chiffres fournis par les pays indépendants, il faut prendre avec beaucoup de circonspection ceux fournis par les pays de la Blanchitude (pays occidentaux colonisateurs persuadés que leur civilisation serait supérieure parce que « blanche »).

    La France a une fâcheuse tendance à minimiser la présence des Afro-descendants sur son sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook
Le chevalier de Saint-George, le nouveau livre de Claude Ribbe vient d'être publié cliquez ici pour le commander
Hello. Add your message here.