Jean-Baptiste Médor maître de danse à Caen

Jean-Baptiste Médor maître de danse à Caen

Dans la France esclavagiste du XVIIIe siècle, des Afro-descendants vivaient d’une manière relativement bien intégrée, non seulement à Paris mais également en province.

Ainsi Jean-Baptiste Médor, probablement amené de Saint-Domingue par un ancien gouverneur, le marquis de Sorel.

Il vécut à Caen (Calvados) entre 1729 et 1764 et il y exerça la profession de maître de danse.

Non content d’enseigner le menuet aux enfants de l’aristocratie et de la bourgeoisie de Normandie, Jean-Baptiste Médor écrivit également des chorégraphies pour des ballets montés dans la région.

Il servit en outre d’homme de confiance pour administrer les propriétés normandes de la fille de son ancien maître, Marie-Catherine de Sorel, devenue comtesse d’Hautefeuille. Vivant en Puisaye, elle lui accordait une entière confiance et échangea avec lui une correspondance assez familière qui se trouve en partie conservée aux archives départementales du Calvados.

 

Une réaction au sujet de « Jean-Baptiste Médor maître de danse à Caen »

  1. Un grand suprémaciste blanc, particulièrement négrophobe, sévissant presque quotidiennement sur tous les médias du service public, notamment France Culture et récemment intronisé académicien va avoir une attaque lorsqu’il prendra connaissance de cette information.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

x Close

Une Autre Histoire

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial
RSS
Facebook
Facebook
Commémoration abolition esclavage 10 mai 2021 à 18h Paris place du général-Catroux 17e Cliquez ici pour Pariciper et Partager !
Hello. Add your message here.